Skip to main content

Paviljoentjalk ou Paviljoenschuit Péniche

Les paviljoen-tjalks étaient utilisés pour la navigation en Hollande et en Zeeland. Les termes Tjalk et Schuit étaient utilisés de manière interchangeable et signifiaient généralement la même chose. Le tonnage d'un paviljoen-tjalk se situait entre 40 et 100 tonnes. La construction et la forme étaient similaires à celles des plus grands tjalks hollandais, mais les dimensions étaient souvent plus petites, ce qui les rendait appropriés pour naviguer sur de plus petits plans d'eau intérieurs. Les dimensions des navires étaient en grande partie déterminées par les dimensions des ponts. Pour naviguer dans les ports de La Haye, la largeur maximale était de 4,17 mètres et la hauteur maximale sous les ponts était de 2,40 mètres. Les navires qui répondaient à ces dimensions étaient appelés "Wagenbruggers".

Le paviljoen-tjalk tire son nom du pont arrière surélevé (pavillon) où se trouve la maison. C'est la mesure principale pour obtenir une faible hauteur sous les ponts tout en conservant le tonnage. Bien que la maison soit petite, on semble l'avoir accepté. Pour réduire encore plus tirant d'air , la partie supérieure de la proue était souvent rabattable, appelée ‘klapmuts’. Dans la période ultérieure, lorsque les poulies en bois de l'ancre ont été remplacées par des guindeaux, la partie supérieure du guindeau était parfois rabattable.

La plupart des paviljoen-tjalks ont été construits dans la région de la rivière IJssel et dans les environs de Dordrecht. Les chantiers navals connus sont Van Duijvendijk à Lekkerkerk, Kalkman à Capelle aan den IJssel et Van den Adel à Papendrecht. Les tjalks de ce dernier chantier sont caractérisés par une proue plate et carrée, une poupe coupée et des bastingage étroits à l'avant et à l'arrière.

La cargaison de navire consistait souvent en produits agricoles, tels que des pommes de terre, des betteraves à sucre, des oignons et du lin. Avant l'entrée en vigueur de la période de gel, une cargaison de pommes de terre était souvent prise et on partait pour les grandes villes. Pour éviter le gel de la charge, de la paille était placée contre la coque du navire. De cette façon, la charge était aérée pendant la période de gel. D'autres navires étaient principalement impliqués dans le transport de sable et de gravier, qui était particulièrement important dans la région de la rivière IJssel. 

Anciens bateaux commerciaux

Nous contacter

  • Doeve Coutiers
  • Bateaux & voiliers
  • Tel. int. +31 (0)10 – 248 98 30
  • Mobile. int. +31 (0)6 53 20 20 84
  • Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

COM_DMA_COPYRIGHT

logo european maritimelogo nbms     logo hiswalogo vrt