Skip to main content

Opgeboeide Bol of Bolle met boord Péniche

  • Équipé d'une bastinage très faible sur toute la longueur du navire
  • Les bastingages s'élargissent à l'avant et à l'arrière
  • Souvent un bord de fond en bois sur la bastinage
  • une balustrade basse sur la bastinage près du rouf
  • Bourrelet en profil plat-demi-rond à hauteur de pont.

Le 'Opgeboeide Bol' est un navire gracieux à voir. Bien peint, c'est un régal pour les yeux. La coque sous-marine était goudronnée de noir. La bastingage, à l'avant et à l'arrière, était généralement brun-jaune, tandis que le bourrelet et le plat-bord étaient peints en noir. Sur la bastingage se trouvait un collier en pin laqué clair avec et ojief. Sur le plat-bord d'orgue devant les haubans, côté pont avant, se trouvaient le nom du navire, le lieu d'origine, le nom du capitaine et le numéro d'immatriculation; et puis il y avait aussi de la place pour l'année de construction et le tonnage. Le baril d'eau était placé sur le pont avant à côté du tube de mât.

Le ‘Opgeboeide Bol’est un navire élégant à voir. Bien peint, il est un régal pour les yeux. La coque sous-marine était goudronnée de noir. Les bastinage, la proue et la poupe étaient généralement de couleur havane, tandis que le bourrelet et les plat-bord étaient peints en noir. Sur la bastinage se trouvait un bord de fond en pin verni blanc avec un écran contre les eaux et une gouttière. Sur la partie du bord de fond pour les drisses, sur le côté du pont avant, figuraient le nom du navire, le lieu d'origine, le nom du capitaine et le numéro d'enregistrement; il y avait également de la place pour l'année de construction et le tonnage. Sur le pont avant, le tonneau d'eau avait une place à côté de la cale de mât.

Les côtés du tube de mât riveté étaient remplis de chêne laqué clair sur lequel quelques tasseaux étaient montés. Le treuil était sur le pont avant. Celui-ci était équipé d'un tambour en fil d'acier et était utilisé pour tirer le navire sur les 'bosse de courant'; "une bosse de courant' apparaît à environ 50 à 100 mètres du côté bas de l'écluse. La vase est relâchée par le courant, qui se dépose plus loin et forme ainsi le bourrelet de courant.

L'équipement du navire comprenait donc un ‘katanker’. Cette ancre, avec le fil de traction dessus, a été poussée dans le rivage et en taillant le fil, le navire a été tiré vers l'avant et au-dessus de la bosse. Cette méthode était également utilisée pour sortir d'une zone trop peu profonde. Parce que cela a provoqué l'éclatement des banques, les agriculteurs n'étaient pas si satisfaits de cela, de sorte que l'astuce avec ‘la chariot à bascule’ était généralement utilisée.

Le navire était également équipé d'une ancre à jas. Celui-ci a été placé sur le pont à l'aide du bossoir d'ancrage. Le mât a été soulevé avec le treuil, mais avec l'aide du contrepoids (pesage). 

Anciens bateaux commerciaux

Nous contacter

  • Doeve Coutiers
  • Bateaux & voiliers
  • Tel. int. +31 (0)10 – 248 98 30
  • Mobile. int. +31 (0)6 53 20 20 84
  • Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

COM_DMA_COPYRIGHT

logo european maritimelogo nbms     logo hiswalogo vrt